MERET OPPENHEIM — Mon exposition

Intro

Mon exposition 22.10.21–13.2.22

En 1967, la première rétrospective de Meret Oppenheim (1913–1985) prend place au Moderna Museet de Stockholm. A cette date, l'artiste a déjà plus de 30 ans de travail derrière elle. Avec « Ma gouvernante – my nurse – mein Kindermädchen » et d'autres œuvres, elle a créé des icônes du surréalisme.

« J'ai suggéré à C.F. Reuterswärd de mettre une radiographie de mon crâne avec grandes boucles d'oreilles, de mon cou et de ma main aussi avec chaîne et bagues, dans le catalogue à la place de ‹ portrait ›. C.F.R. a beaucoup aimé, dois-je l'envoyer ? »

Meret Oppenheim, 1967 Lettre à Mette Prawitz, Moderna Museet Stockholm, 18.1.1967, Archives du Moderna Museet

La situation est paradoxale : le musée n'accepte pas la proposition et utilise à la place une photo d'elle nue. Oppenheim, alors âgée de 54 ans, a 20 ans sur cette photo. La couverture du catalogue n'est pas ornée d'une œuvre de l'artiste, mais d'un dessin de l'artiste C.F. Reuterswärd. A l’heure de son plus grand succès, elle se rend compte qu'elle doit contrôler elle-même son image publique en tant qu'artiste.

« Radiographie du crâne M.O. », 1964/1981, tirage gélatino-argentique, 40,5 x 30,5 cm, édition 6/20, Fondation Hermann et Margrit Rupf, Kunstmuseum Bern © 2021, ProLitteris, Zurich, Photo: Kunstmuseum Bern, recom Art Berlin

Cet autoportrait est emblématique de Meret Oppenheim qui a toujours fait évoluer son travail avec une franchise radicale. Elle a activement incorporé différents matériaux et mouvements artistiques contemporains dans son travail et n'est jamais restée attachée à un style ni à une méthode.

Chargement complet du Digitorial

Please rotate device.

The Digitorial is optimised for portrait mode.